top of page
  • Photo du rédacteurkbruton8

Comment faire un budget

Dans cet article

  • Pourquoi faire un budget

  • Les différentes étapes pour faire un budget

  • Analyser et mettre à jour son budget


Pourquoi faire un budget

Si l’idée d’établir un budget peut sembler ardue pour certaines personnes, cet exercice est pourtant indispensable pour mieux comprendre où va votre argent et, éventuellement, pour adopter de meilleures habitudes financières.

Cet exercice est également d’une grande aide pour équilibrer vos revenus et vos dépenses, mais aussi pour reprendre le contrôle de vos finances. Il peut également vous permettre de rembourser vos dettes et d’épargner en vue de réaliser les projets qui vous tiennent à cœur ou de vous constituer un fonds d’urgence pour parer aux imprévus.



Comment faire un budget


Trouver l’outil qui vous convient

De nombreux outils budgétaires existent pour vous faciliter la tâche. Il vous suffira d’y inscrire vos revenus et vos dépenses dans les cases prévues à cet effet, puis le calcul se fera automatiquement.

Le Planificateur budgétaire offert par le gouvernement du Canada vous propose par exemple de créer un budget personnalisé et de le sauvegarder en ligne. Au fil de l’exercice, des conseils et des suggestions sont proposés pour vous aider à garder le cap, et des graphiques illustrent même où va votre argent.

D’autres applications sont disponibles sur votre téléphone ou votre ordinateur pour vous permettre d’avoir l’œil sur votre trésorerie; certaines se synchronisent même automatiquement avec votre compte bancaire au fil de vos transactions pour vous permettre de surveiller vos entrées et sorties d’argent.


Dresser la liste de vos revenus

Outre votre salaire, il est probable que vous ayez d’autres sources de revenus. Cela peut être des pourboires, des primes ou des commissions, des prestations d’aide sociale ou d’assurance-emploi, des revenus de placement, une rente, une pension alimentaire, des indemnités de la CNESST, des allocations familiales, un crédit d’impôt pour solidarité du Québec ou encore des remboursements de TPS et de TVQ. La plupart de ces montants se trouvent habituellement dans la colonne « Dépôt » de votre relevé de compte bancaire.

Pensez cependant à inscrire vos revenus nets, c’est-à-dire après déduction fiscale, ainsi que toutes les sommes telles que vous les avez reçues. En cas de doute, votre bulletin de paie et votre dernier relevé d’impôt peuvent vous fournir de précieuses informations.

Lister vos dépenses

Tout comme les revenus, l’ensemble des dépenses sont à reporter dans les cases prévues à cet effet. Si certains postes ne figurent pas dans l’outil budgétaire, vous pourrez les ajouter aisément dans le tableau.

Parmi les différentes catégories, on trouve les dépenses fixes comme le loyer ou le prêt hypothécaire, l’électricité, les services de télécommunications (Internet, abonnements au câble ou aux diverses plateformes de vidéo sur demande, téléphone mobile et résidentiel), les abonnements sportifs, les titres de transport collectif, les frais liés aux animaux domestiques, les assurances (vie, maladie grave, invalidité) et le remboursement des dettes.

Dans les dépenses variables, on compte notamment l’épicerie, les sorties et les restaurants, les vêtements et les produits de beauté et de soins, les frais médicaux, les cadeaux et les vacances.

Quant aux dépenses ponctuelles comme les frais d’immatriculation, le renouvellement du permis de conduire, les frais d’entretien automobile et les éventuelles réparations, ou encore les cotisations à un ordre professionnel, celles-ci ne doivent surtout pas être négligées. Les factures de l’année précédente pourraient vous donner une bonne idée des sommes à prévoir pour l’année en cours.

N’hésitez pas à conserver vos factures pour déterminer vos différentes dépenses et, surtout, pour ne pas oublier les achats payés en argent comptant qui peuvent avoir une incidence considérable sur votre budget. À titre d’exemple, la petite douceur payée 3 $ pour égayer votre pause-café finira par vous amputer de plus de 700 $ à la fin de l’année.

Enfin, gardez en tête que plus les montants seront précis, plus le budget reflètera votre situation financière. Vos relevés bancaires et vos relevés de cartes de crédit peuvent vous être d’une grande aide.


L’importance de vous payer en premier

En plus des sommes allouées au remboursement de vos dettes, une partie de votre budget devrait être consacrée à l’épargne, que ce soit pour votre retraite ou tout simplement pour réaliser les projets qui vous tiennent à cœur. Le montant dépendra en grande partie de la teneur de vos objectifs et de votre situation financière. Vous y verrez assurément plus clair une fois votre budget établi.

Constituer un fonds d’urgence est également un incontournable. Celui-ci devrait vous permettre de couvrir de trois à six mois de dépenses pour parer aux imprévus tels qu’une perte d’emploi, une maladie entraînant une incapacité à travailler ou un pépin financier important.

Si mettre de côté ces sommes peut sembler une montagne, rien ne vous empêche de commencer par de petits montants. Vous ne vous en rendrez probablement même pas compte.


Analyser votre budget

Une fois vos revenus, vos dépenses et les montants alloués à l’épargne et au fonds d’urgence intégrés, vous découvrirez alors si vous êtes déficitaire ou, au contraire, sur la bonne voie.

Dans tous les cas, il est important de passer en revue tous les postes de consommation afin, notamment, de cibler les dépenses superflues qui pourraient être réduites ou carrément supprimées.

Cet exercice vous aidera également à mieux équilibrer votre budget en planifiant par exemple davantage les paiements importants ou en réévaluant votre capacité à rembourser vos dettes.


Mettre votre budget à jour régulièrement

Durant les premiers mois, prenez l’habitude de passer votre budget en revue afin de déterminer s’il est réaliste. Vous aurez également une meilleure idée de ce qui sort de vos poches et il sera ainsi plus facile de rectifier le tir si nécessaire. Pour ce faire, n’hésitez pas à prendre en note vos dépenses et à conserver vos factures.

Enfin, n’oubliez pas de mettre votre budget à jour à mesure que votre situation évolue. L’arrivée d’un enfant, l’achat d’une propriété, la perte d’un emploi ou simplement une baisse de vos dépenses sont autant d’événements qui influeront sur votre situation financière.

À retenir

  • Établir un budget est un excellent moyen pour gérer ses finances

  • Plusieurs outils existent pour vous y aider

  • Il est indispensable de dresser précisément la liste de vos revenus et de vos dépenses

  • Faire un budget peut vous aider à épargner

  • Mettre à jour votre budget vous permettra de garder le cap


19 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page